RDC: les enseignants annoncent un arrêt de travail le 4 septembre  

L’intersyndicale des syndicats des enseignants du primaire, secondaire et professionnel demande à ses affiliés d’observer un arrêt de travail à partir du 4 septembre sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo jusqu’à ce que le gouvernement réponde à leurs revendications.
 
Dans une déclaration lue lundi 21 août, son porte-parole  précise que cette dernière vaut un préavis de grève.
Jacques Lukuku Pidji, porte-parole de l’intersyndical, dénonce le non-respect des engagements pris par le gouvernement :
 
«On s’est rendu compte que l’indexation des salaires qu’il avait promise au mois de juillet n’a pas été respectée, la légère augmentation de salaires, dont il a parlé pour le mois d’août, n’a pas été réalisée, la quotité versée à la mutuelle de santé n’a pas été prise en charge depuis le 4 septembre 2015…»
Invité de Radio Okapi jeudi 17 août, le ministre de l’EPSP, Gaston Musemena, avait demandé aux partenaires de l’éducation, notamment les enseignants, à «continuer leur sacerdoce d’élever les enfants».
 
«J’aimerais dire à l’opinion, de ne pas considérer la rentrée scolaire comme une opportunité pour des revendications quelconques ; au regard des difficultés que connaissent l’Etat», avait conseillé le ministre.


(   , via www.congosynthese.com)


AUTRES TITRES